How to get prepare to knit lace ? Part 2

Maintenant, j’aimerais vous présenter la suite de mon petit rituel de préparation. Pour ma part, je n’aime pas tricoter de la dentelle en suivant des explications écrites, c’est pour cela que j’utilise la plupart du temps les grilles. Mais lire une grille n’est pas toujours très simple avec tout ces symboles cela peut vite devenir assez confus.

Mon premier réflexe était bien sure de lire la grille, de repérer pour ne pas manquer tout les différents symboles qui représenteront des points, cela peut pour les plus expérimentées d’entre nous, nous permettre aussi de « voir » le motif.

3 : Le coloriage de la grille

C’est à ce moment là que l’on a l’impression de retomber en enfance pour notre plus grand plaisir ! Je sors ma petite trousse contenant tout mes crayons de couleurs. Je sais que certaines tricoteuse « stabylotent » les différents points, personnelement je préfère les colorier déjà parce que les couleurs sont moins vive mais surtout car on peut se « tromper » durant la phase de coloriage, on a juste besoin de se munir d’une bonne gomme pour recommencer !

Voici mon code couleur :

Rose : K2tog 
Violet : SSK (slip slip knit)
Orange : CDD (Central double decrease) 
Jaune : Sl1 K2tog psso (Slip 1, K2tog, pass slip stitch over) 
Les jeté étant facilement reconnaissable par un rond, je ne leur ai pas attribué de couleur pour éviter de trop surcharger la grille, le but étant de la rendre plus lisible d’un coup d’œil et non l’inverse !

4: Les marqueurs

Une fois cette partie terminée, on peut sortir nos marqueurs de leurs petites pochettes et commencer à monter nos mailles !

Le placement des marqueurs est très important, cela permet d’isoler la maille centrale et les mailles du bord lorsque l’on tricote un châle, de délimiter chaque répétitions du motif par exemple pour être sure que l’on ne se trompe pas.

5: Compter : 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10- ……

Tricoter de la dentelle demande plus ou moins de concentration selon notre niveau mais surtout plus que tout, de compter les mailles à chaque rang, voir même chaque section de répétitions !  Il est facile d’oublier un jeté ou de manquer quelques chose par fatigue ou tout simplement par étourderie !

Pour m’aider, je note toujours le nombre de mailles à chaque fin de ligne avant de commencer à tricoter. Cela me permet de ne pas avoir à chercher dans le patron en cours de tricotage. Mais évidemment cela ne change rien au fait qu’à chaque répétition de la grille, entre chaque marqueurs, je compte mes mailles…

Bon après pas de panique, si l’on a manqué un jeté, il est assez facile de remédier à cet oubli sans tout défaire…

6 : Suivre les lignes de la grille

Là aussi, chacune possède sa propre méthode ! La mienne est très basique et ne requiert rien d’autre qu’une feuille de papier blanche que je fais remonter à chaque ligne, une fois la ligne terminé, je barre le numéro tout simplement !

Mais je sais que certaines se sont fabriquer des tableaux aimantés pour maintenir les grilles à la verticale, ce qui est plus confortable pour lire la grille. Je sais qu’il existe aussi des portes grilles que certaines marques vendent. Par contre, je ne pourrais pas vous en dire plus pour le moment, je ne les ai jamais testé !

Voilà, vous connaissez tout de mon petit rituel ! Vous pouvez à votre tour vous lancer dans l’aventure de la dentelle si ce n’est pas déjà le cas !

A vos ouvrages !

—————————————————————————————————————————

I’m really comfortable in knitting lace with charts. I think that’s more easy to follow but it also requires a little preparation. All the symbols on the charts are representing a knitting technical, like SSK – K2tog – CDD and all together, this symbols can be quite confusing when you’re not used to !

So first at all, I’m reading the charts to see all the symbols used in the pattern and for the most experimented knitters, it can also helped to « see » the chart, the motif.

3 : To colour the chart

Here comes the funny part of the preparation, the one that I like the most because it’s just a way to fall in second childhood ! I just take out my pencil to colour the chart. Some knitters like to use highlighter (stabylo) but I do love pencyl because if I’m making a mistake, I can easely correct it with an eraser.

Here’s my colour code.

Pink : K2tog
Purple : SSK 
Orange : CDD (central double decrease)
Yellow : Sl1 K2tog psso (Slip 1, K2tog, pass slip stitch over) 

The YO is just a simple round in the case, I just let it without colour. I think that is best to not have too many colours in the charts, it’s clearer this way.

4 : The Markers

Once you’ve finished to colour the charts, you can get out your markers and started to cast on ! Placing markers are really important, specially in lace. It’s the best way to delimit the central stitch as well the first and last stitches of the rows but it’s also very important to place them between the repeats of the charts ! This way, you will always were you are in your chart’s lines !

5: Counting : 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10 – ….

That’s one of the most boring part of the knitting lace but that’s really important ! Lace requires to be focus on what you’re doing and counting stitches to every repeats of the charts or at every end of the row is a good way to not making any mistakes during the knitting part.

I always note the number of the stitches at the end of the line on my chart, that’s simpler this way that to have to look at for it in the writing part of the pattern. It helps me to follow more easily the pattern and of course, to count too !

Well, don’t worry if you ever forgot a YO, that’s really easy to add on the next row in picking up a stitch well.

6 : Follow the lines of the chart !

Once again, everyone got her own method. Mine is to use a white sheet of paper to follow the line. Once the line is over, I cross the number of the line, as simple as that !

I know that some knitters have made some magnetized boards, that’s better to read the charts because it can be put in front of us in a vertical position. I know too that some brand like knit pro have developed some chart’s document case but I’ve never test them so I can’t tell you more about it !

So here it is, you know all about my little lace ritual now ! You can now too jump into this wonderful adventure that is knitting lace !

4 thoughts on “How to get prepare to knit lace ? Part 2

  1. J’ai l’impression de voir maman (et là, tu te fâches avec moi pour la comparaison ;)))
    Maman fait comme toi… pour ses tricots irlandais ou dentelles.

  2. Ton article est très intéressant. J’ai découvert la dentelle il y a peu de temps et suis tombée sous le charme. Sympa ton astuce avec les couleurs. C’est simple mais efficace. J’essaierai. Merci pour cette série d’articles !

  3. Sympa ton astuce « code couleur » car j’ai un peu de mal avec les grilles, je pense que je vais la tester!
    Sinon, pour ce qui est des marqueurs , ils sont INDISPENSABLES pour moi, ça m’évite pas mal de prise de tête!
    Bises

Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s