How to get prepare to knit lace ? Part 1

Tricoter de la dentelle est délicat et cela demande un petit rituel de préparation qui est propre à chaque tricoteuses / tricoteurs.

Je vais vous livrer le mien.

1 : Ravelry

Avant même de commencer à monter des mailles sur mes aiguilles, je regarde les projets existants pour le modèle choisit. C’est une vrai source d’informations concernant les laines utilisées. On peut ainsi voir des couleurs que l’on ne connaissait pas dans une marque, voir avec quelles aiguilles ils ont été tricoté, vérifier que le motif en dentelle ressort bien ou tout simplement nous donner un ordre d’idée de l’aspect général du projet terminé.

Personnellement dans bon nombre des cas, cela m’aide toujours beaucoup pour me décider dans le choix d’une laine et savoir quelle taille d’aiguilles à utiliser mais parfois il arrive que l’on veuille tricoter un projet avec une « nouvelle » laine et qu’il n’y ait pas de points de comparaison possible. Par exemple pour le Betta loves Shetland Shawlette, personne n’avait utilisé une laine light fingering comme la malabrigo sock, c’était une première. Voilà qui m’amène donc au point deux.

2 : L’échantillon

Je sais ce que tu vas dire, que ça ne sert quasiment à rien, pour un pull oui mais pour un châle ou un col, ou est l’intérêt ? Personnellement, je ne fais pas des échantillons souvent, je n’en ai pas fait pour le Betta loves Shetland mais avec Ravelry, j’ai pu voir beaucoup de châle tricoté en 4mm avec de la malabrigo sock. J’étais en quelques sortes en terrain connu étant donné que j’ai pu voir des milliers d’exemples !

Mais lorsque l’on ne connait pas du tout la fibre que l’on s’apprête à tricoter c’est une étape à ne pas négliger, ne serait ce que pour ne pas avoir de mauvaise surprise une fois bloquée et pour apprivoiser cette nouvelle matière tout simplement !

Par exemple, j’ai très envie de tricoter la « Calin » 100% lin de chez Fonty, un rapide coup d’oeil sur Ravelry et je ne trouve que 11 projets fait avec cette laine (12 avec le mien!). Pas vraiment assez pour me faire une réelle idée du numéro d’aiguilles que je dois utiliser par rapport au projet souhaité. Je n’ai pas eut d’autres choix que de faire un échantillon ne serait ce que pour voir comment allait vivre cette matière.

J’ai pu ainsi m’apercevoir que cette fibre glisse mal sur les aiguilles, que le rendu avec des aiguilles de 3.5mm ne me satisfaisait pas pour le rendu final de mon projet et que le lin n’est pas du tout une matière élastique une fois lavée et bloquée ! Mais que l’on ne s’y trompe pas, j’adore cette matière, elle est lumineuse et douce une fois bloquée, elle est juste différente et l’échantillon m’a permis de la connaître.

L’échantillon peut d’autant être utile si l’on tricote un modèle qui utilise une laine que l’on ne connaît absolument pas car c’est une laine que l’on ne trouve pas dans notre pays ! Il n’y a rien de pire pour se tromper sur toute la ligne ! Chaque fibre est différente et n’a pas le même rendu, se baser uniquement sur l’échantillon donné par le fabricant peut s’avérer fatal… voir mon Yukimi comme parfait exemple d’échec !

Personnellement, l’échantillonnage est toujours une période de grandes interrogations ! Je me pose limite trop de questions mais une fois ce stade passé, je sais que je peux presque sereinement attaquer mon projet. Je dis presque car vient ensuite la deuxième phase de préparation, celle dont je vous parlerais dans mon prochain billet !

——————————————————————————————————————

Knitting lace is delicate, it requiers some preparations who is always different according to the knitters.

I’m about to give you mine.

1rst : Ravelry

Before even to cast on, I have a look on the differents existing projects about the pattern choosen. This is just like a bank of precious informations available just waiting for us. We can see wich yarn was previously used, discovering new colours that we didn’t know, look at the differents needled sizes used and see how the final project will turned out. Does this shawl will looks good with this colour, with yarn ? Ravelry can help you to answerd this question most of time !

I love this and it helps me a lot to define my final yarn’s or needle size’s choice but sometimes it happens that we want to knit a new yarn for a project that no one used before us. That’s what happened when I decide to knit my first lace’s shawl Betta loves Shetland with a light fingering yarn : malabrigo sock using needle size US 6. So it leads us to something really important….

2nd : The Swatching

I know, I know, swatching is not soooo important, maybe for a sweater or a cardigan but seriously, who is swatching for a lace scarf / shawl / cowl ? To be honest, I do not swatch often, I didn’t do it for the Betta loves Shetland Shawlette but between us, it wasn’t a real challenge because I could see lot of lace project with this yarn using this needle ! Not much a surprise for the final result isn’t it !

But if you don’t know a fiber that you want to knit, it’s not something that you want to neglect if you don’t want to have any bad surprised with your FO’s ! You need to swatch to get to know this fiber once washed and blocked, once it became a fabric.

For a new lace cowl, I wanted to use a 100% Linen fiber : « Calin » from Fonty. I have look at Ravelry and have just found 11 previous projects using it, well now 12 with mine ! Not enough in my mind to get a real idea with my project. So I swatched !

I could learn this way that Linen does not slip easely from my needles, that I didn’t like the look of the ribs with size US 4 (looks too loosely for me) and that Linen is not stretchy at all once blocked ! But let’s be clear, I just loved how it turns out ! It is shiny and really soft to the touch, I’m so glad about it and can’t wait to wear my new summer cowl ! Hopefully, swatching helps me to get to know this new fiber.

It is even much more important if you’re knitting a project who’s using a yarn that you don’t know at all because it’s not available in your country. That’s the most tricky thing ever because you are even more in the dark. Every fibers – yarns are differents and will not look the same at the end, even if the gauge given is the same. Look at my Yukimi ! That’s the perfect exemple of failure !

In my mind, swatching is always a huuuge brainstorming ! I have too many questions crossing my mind but once I’ve done everything, I can almost peacefully start my new project. I said almost because now comes another part of the preparation but I will tell you more about it in my next post.

4 thoughts on “How to get prepare to knit lace ? Part 1

  1. héhé je suis comme toi, je ne choisi jamais une laine sans avoir passer une heure sur Ravelry pour étudier les coloris, le numéro d’aiguille avec lequel il faut tricoter et le rendu sur différents types de projets 😉 Bon courage pour ce tricot!!

  2. J’ai le même rituel que toi!
    Ravelry pour le choix et le rendu des laines et l’échantillon qui me sert plus à tester la fibre et à la prendre en main. Généralement, j’ai un long moment de réflexion avec l’échantillon pour les pulls car je n’utilise jamais la laine préconisée par le modèle!
    Sinon, j’adore tes anneaux marqueurs!
    Bises

Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s